Il n’est peut-être pas encore très connu du grand public mais de l’autre côté de l’Atlantique on n’hésite pas à le nommer successeur de Nairo Quintana. A 20 ans, le jeune colombien Egan Bernal est déjà un phénomène et s’alignera au départ du 54e Tour de l’Avenir le 18 août prochain.

Déjà au sein d’une formation professionnelle chez Androni-Giocatolli, Bernal connaît bien les routes françaises. Si l’année dernière il avait déjà participé au Tour de l’Avenir (4e du général à 2’46’’ de David Gaudu), son année 2017 en France est une réussite avec une sacre sur le Tour de Savoie Mont-Blanc dont il a remporté deux étapes.

Celui qui vient du VTT a fait du Tour de l’Avenir 2017 son grand objectif de la saison : « je ne sais pas si je gagnerai ou si je ferai un Top 5 ou un Top 10. C’est une course compliquée car la façon d’y courir est très différente, mais on pourra y emmener une bonne équipe pour batailler et faire du spectacle » confiait-il récemment au site de la Fédération Colombienne de Cyclisme. Alors après Alfonso Flórez (1980), Martín Ramírez (1985), Nairo Quintana (2010), Esteban Chaves (2011) et Miguel Angel Lopez (2014), Bernal sera-t-il le sixième colombien à inscrire son nom au palmarès du Tour de l’Avenir ?


Navigation article