26 août 2018

Le bon bilan des Français

Partie sans réelle ambition pour le classement général, l’équipe de France présente un bilan qui va au-delà de ses espérances sur ce Tour de l’Avenir.
Elle est la seule équipe, avec la Suisse grâce au doublé de Gino Mäder, à remporter deux étapes avec Alan Riou vainqueur à Châteaubriant (maillot jaune 4 jours au total) et Damien Touzé qui l’imitait le lendemain à Châteaudun.
En prime, Damien Touzé remporte le maillot vert du classement par points, une belle consécration à la saison du Normand, avant de quitter l’équipe continentale Saint-Michel – Auber 93 pour le niveau supérieur avec Cofidis l’an prochain.
Par ailleurs, le jeune Clément Champoussin, issu du VTT, a fait mieux que répondre aux espoirs qu’il suscitait dans la montagne. Il est allé crescendo en se classant 7e à Méribel, 6e à Crest-Voland, 8e à Val d’Isère, le tout parachevé par une séduisante 3e place pour la dernière étape sur les pentes du Glandon. Une constance qui lui vaut de figurer au 5e rang du classement final, ce qui a valeur d’encouragement à 20 ans pour le Niçois formé à Chambéry.
Si Pierre-Yves Châtelon, le sélectionneur français, avouait au départ que la génération actuelle était un peu au creux de la vague concernant les grimpeurs, deux ans après la victoire de David Gaudu, il sait maintenant qu’il a de quoi travailler sur l’avenir…


Navigation article