24 août 2018

Descendeur suisse

La deuxième des quatre étapes savoyardes du Tour de l’Avenir n’a en rien éclairci le suspense final à venir. Le Slovène Tadej Pogaçar, 19 ans, conserve le Maillot jaune conquis jeudi à Méribel et l’Américain Brandon McNulty, 2e du classement général, reste à son contact, toujours à sept secondes. A peine si le Colombien Ivan Sosa a marqué une nouvelle fois une légère supériorité en prenant la deuxième place de cette 8e étape à Crest-Voland, sans creuser d’écart sur ses adversaires directs, ce qui le laisse encore au 11e rang du classement, à 1’7’’ du leader slovène.
Si le statu quo a été prononcé au niveau des favoris au bout de la rampe finale qui s’élevait sur deux kilomètres, le Suisse Gino Mäder n’a pas manqué de signer un beau succès d’étape, qui s’ajoute à ceux obtenus sur la Ronde de l’Isard et au Tour d’Alsace, ce qui ressemble déjà à une confirmation, et démontre en tout cas une forte capacité à convertir les occasions qu’il se crée. Le Suisse, 21 ans, a forgé son succès en s’isolant dans la descente du col des Saisies, à une quinzaine de kilomètres du but, et en résistant dans les deux derniers kilomètres de montée au groupe des favoris réglé par Ivan Sosa, et au sein duquel le jeune français Clément Champoussin, 6e de l’étape, conforte son aspiration au « top 10 ».
Le vainqueur du jour, Gino Mäder, se positionne du même coup au classement général (4e). Pour sa part, Ivan Sosa endosse le maillot de meilleur grimpeur, peut-être en attendant mieux… Le grimpeur colombien espère que les deux dernières étapes lui permettront de faire évoluer la situation au point de la retourner en sa faveur. Il y a de quoi faire, dès ce samedi avec la montée des Arcs sitôt donné le départ de Séez et l’arrivée à Val d’Isère après 11,4 km d’une montée en pente douce. Et surtout l’étape finale, dimanche, pour la conclusion à Saint-Colomban-des-Villards, au flanc même du col du Glandon. Rien n’est joué.

Le maillot jaune passe la ligne après une journée sans problème

Navigation article